Les facteurs clés de succès d’un produit augmente régulièrement au fur et à mesure du déroulement du processus d’évaluation.

Les informations disponibles sur le taux de succès des produits nouveaux le situent dans un intervalle de 50 et 60%, donc à une chance sur deux. Cela signifie que la moitié des dépenses en Recherche & Développement et en commercialisation est improductive.

Les différentes étapes du processus d’évaluation sont les suivantes :

  • L’apparition d’idées nouvelles : on va, de façon empirique, les sélectionner et les évaluer
  • L’analyse économique : peut-on simuler un modèle économique qui soit rentable sur ce produit ?
  • Le développement : on lance des prototypes et on va essayer de développer le produit sur le plan technique
  • Les tests : de commercialisation, de consommation, d’application
  • Commercialisation : les frais de commercialisation de la phase finale représentent ¼ des frais. 25% du coût, c’est peu. On peut aussi l’interpréter en disant que les entreprises n’investissent pas suffisamment dans cette partie, ceci expliquant beaucoup d’échecs

Il est intéressant de prendre en compte une étude américaine réalisée par le cabinet Cooper dans les années 1990. Cette étude porte sur l’analyse de 195 produits et ils ont essayé de déterminer les causes d’échec et les clés de succès.

Les facteurs clés de succès

Les facteurs clés de succès

3 familles de facteurs clés de succès :

  • La supériorité du produit : par rapport au concurrent, le produit a des qualités distinctives. Elles sont réelles et perceptibles par le consommateur et l’acheteur
  • Savoir faire marketing de l’entreprise : l’orientation client de l’entreprise, la compréhension du marché et du processus d’achat et la connaissance, compétence et anticipation de la durée de vie du produit
  • La synergie entre la recherche, le développement et le marché

Lorsque le score est faible sur les trois familles de critère, le taux de succès est de 7%. Lorsque le score est élevé sur les trois familles de critères, le taux de succès est aux alentours de 70%.

Les règles de succès selon Cooper :

  1. Un produit supérieur : qui apporte un ou des avantages au client et que le client les perçoit
  2. Une forte orientation marché : le processus de développement du produit est orienté vers le client
  3. Un concept de produit global : concept de produit est d’entrée développé vers le marché international
  4. L’analyse préliminaire doit être intensive : les ressources managériales et financières doivent être allouées avant d’entrer dans la phase de développement
  5. Une définition précise du concept : un cahier des charges précis qui spécifie la cible, la promesse, le panier d’attributs et le positionnement du produit
  6. Un plan de lancement structuré : le plan marketing traduit le positionnement recherché
  7. Une coordination interfonctionnelle : le produit nouveau est l’affaire de toute l’entreprise, d’où l’idée de groupe de projet
  8. Le soutien de la Direction Générale sans intervention directe
  9. L’utilisation des synergies technologiques et commerciales
  10. L’attractivité des marchés
  11. Le sérieux dans la présélection des projets, c’est-à-dire l’attention portée aux techniques d’évaluation
  12. La qualité du suivi du lancement
  13. La disponibilité des ressources, c’est-à-dire que la réussite va dépendre des ressources financières et humaines
  14. Importance du facteur temps : la rapidité engage le succès
  15. La mise sur pied de procédures de travail en plusieurs étapes depuis la phase de naissance de l’idée jusqu’à la phase de commercialisation.

Pour aller plus loin sur les facteurs clés de succès d’une innovation :

One Response to L’analyse des facteurs clés de succès des innovations

  1. […] Analyse des facteurs clés de succès d’une innovation […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *