La communication advisoriale veut apporter un enrichissement personnel à l’individu, qui n’est plus alors considéré comme un consommateur. S’inscrivant dans une démarche de partage et de transmission d’information, elle cherche à créer un lien avec l’individu en lui permettant d’acquérir gratuitement un savoir ou un savoir-faire.

Cette forme de communication est très appréciée des individus, car elle leur apporte un bénéfice immédiat. Par ailleurs, elle permet aux marques de toucher toutes les cibles. Un jeune vivant à la campagne peut apprendre à jouer de la guitare, une mère célibataire à bricoler, un retraité se perfectionner en philosophie, un employé se préparer de bons petits plats équilibrés pour déjeuner au travail. Toutes les marques peuvent diffuser du savoir et des conseils liés, de près ou de loin, à leur univers. C’est une ressource quasiment infinie dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Un des critères de jugement de cette communication est sa valeur advisoriale. Plus le conseil donné par une marque est utile, plus il apporte de savoir et de connaissances, mieux l’émetteur sera considéré. Les marques peuvent ainsi espérer jouer un rôle positif et valorisant dans une société en manque de repères en donnant aux individus les clés pour mieux comprendre et mieux vivre leur époque.

Selon l’étude Sofres TNS Publicité, d’octobre 2012, 44% des Français trouvent que le monde va trop vite et 80% disent vivre difficilement.  Crise économique et crise écologique affaiblissent le statut des marques stars dont on ne peut plus consommer les produits. Sur internet, le web 2.0 a changé les rôles. C’en est fini du Top-Down qui caractérisait la publicité de masse. Aujourd’hui, les individus veulent choisir et agir. Les relations entre marques et internautes s’établissent en one-to-one, sur un pied d’égalité. C’est en cela que la communication advisoriale est amenée à se développer dans les années à venir : elle répond aux nouvelles comportements des consommateurs et préfigure la communication respectueuse et porteuse de sens que 70% des Français, selon la même étude, disent vouloir.

Pour aller plus loin : voir l’article sur la communication advisoriale sur les marques

 

One Response to Communication advisoriale, une communication porteuse de sens

  1. Salbot Betty dit :

    J’adhère à ces points de vue .
    Il est vrai que devant la multitude de propositions dans tous les domaines ,faire des bons choix reste une vraie difficulté .Choisir la communication advisoriale, me semble la meilleure .
    Merci de votre éclairage .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *