Le marché : définition marketing / économique

Le marché se définit par rapport à un produit ou une classe de produits et dans un territoire géographique limité.
Il est constitué de l’ensemble des personnes et organisations de toutes sortes, qui peuvent avoir une influence sur la consommation ou l’utilisation d’un bien ou d’un service et donc sur sa vente.
Le marché est donc constitué de la cible prioritaire (le consommateur) dont le comportement est influencé par d’autres catégories d’acteurs et la société toute entière, en tant qu’environnement. Du comportement du consommateur dépend le volume de la consommation.

  • Le marché potentiel : Cela consiste à calculer pour un bien ou une marque donnée la quantité totale de biens susceptibles d’être demandée. Le marché de biens à fort taux de pénétration est égal au rapport entre le marché actuel et le marché potentiel.
  • Le marché des biens substituts : Il s’agit de produits substituables comme les biscuits salés et les fruits secs pour l’apéritif.
  • Le marché des biens complémentaires : Ce sont des biens dont la demande est liée comme les produits surgelés et l’équipement en congélateur.
  • Le marché captif : C’est un marché inaccessible car il est dépendant d’un concurrent en raison d’un lien juridique ou économique fort (EDF, SNCF).

Il faudra donc bien segmenter le marché pour analyser le potentiel.

Les acteurs du marché

Les acheteurs

Ils paient le produit mais ne sont pas forcément les utilisateurs de celui-ci, contrairement aux consommateurs qui en sont les utilisateurs.

Principales informations à recueillir :

  • Le nombre de consommateurs actuels et potentiels
  • Les caractéristiques générales des consommateurs et des acheteurs : sexe, âge, niveau de revenus, PCS, région, catégorie de ville ; si le consommateur est une entreprise, alors répartition par taille et secteur d’activité
  • Les comportements et motivations des consommateurs : motivation (consommateur et acheteur), habitudes de consommation et d’utilisation, habitudes et processus d’achat, habitudes d’information générale des consommateurs et des acheteurs

Ce point servira aussi à déterminer le marché dominant

Les prescripteurs

sont des Tiers qui jouent un rôle de conseil et qui ont une influence sur les acheteurs et les consommateurs du produit.

Les concurrents

il faut connaître les parts de marché et les caractéristiques de la clientèle des principaux concurrents, et les politiques de marketing de ceux-ci : produit, prix, distribution, vente, publicité et promotion.

Les distributeurs

Ils l’ensemble hétérogène exerçant une influence sur les consommateurs par :

  • Le choix des produits
  • La présentation
  • La promotion
  • Le rôle du prescripteur

Il faut connaître :

  • Le nombre
  • Le lieu d’implantation
  • La zone couverte
  • La taille
  • La forme juridique
  • La gamme de produits vendus
  • Le système et la politique de vente
  • Le comportement et l’attitude à l’égard des consommateurs et des acheteurs

L’environnement démographique, économique et social

  • Evolution de la croissance de la population
  • Evolution de la structure par âge
  • Evolution de la structure des revenus
  • Urbanisation
  • Evolution des niveaux d’instruction
  • Automobile

Le concept de besoin

cours marketing le marché - pyramide maslow

cours marketing le marché – pyramide maslow

C’est un état de tension créé par des pulsions fondamentales existantes chez la personne ; afin de réduire cet état de tension, la personne oriente son comportement vers certains buts capables de satisfaire ses besoins.
La consommation d’un bien est un moyen d’obtenir cette réduction.
La sollicitation de certains besoins, notamment fondamentaux, peut être l’objet par le producteur d’une exploitation soit en jouant sur l’image d’un produit, soit sur un frein, soit sur une ou plusieurs motivations. Le type de réponse ou le but proposé qui permet au producteur d’orienter un besoin repéré vers une destination particulière en associant fortement à tel besoin telle demande d’un bien.

 

Le concept de demande

Académie des sciences commerciales : « C’est l’expression des intentions d’achat d’un bien ou d’un service destiné à satisfaire les besoins solvables des différents agents économiques en qualité de consommateur du bien ou du service. La demande a un caractère collectif et se présente comme une fonction faisant apparaître la quantité globale demandé aux différents produits à un moment donné. »
La demande est donc la traduction économique d’une des façons possibles de répondre à un ou plusieurs besoins.

L’effet de Giffen
Situation : augmentation des prix des produits alimentaires, augmentation du prix du pain
Constat : augmentation de la demande de pain
Explication : comme les familles ne peuvent plus acheter de biens coûteux comme la viande en raison de cette augmentation, ils complétaient cette alimentation en achetant plus de pain

L’effet de Veben
C’est un effet de snobisme, de la consommation ostentatoire.
Plus le prix d’un bien est élevé, plus ce bien devient un signe distinctif, plus il se trouve demandé par une catégorie de consommateur.

L’effet de spéculation
Il s’agit d’acheter davantage d’un bien dont le prix augmente dans la crainte d’une augmentation future. Même chose à l’inverse : retarder l’achat dans l’attente d’une réduction.

2 Responses to Le marché, la demande et l’environnement : cours marketing

  1. […] Approfondir cet article grâce à ce cours sur le marché, la demande […]

  2. […] Article sur le marché, la demande et l’environnement […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *