La différenciation par les services permet à l’entreprise quand elle a un produit tangible, (qui ne peut pas être aisément différencié) va s’appuyer sur un avantage concurrentiel de un ou plusieurs services. Le danger ici, c’est qu’il y ait une fuite en avant : sous prétexte d’offrir un service, un avantage, ou un prix. L’idée d’effectuer des promotions sur un produit est bien mais peut entraîner une baisse générale des prix.

Pistes envisageables des différenciation par les services :

  • Facilité de commande : rendre plus aisé la passation d’un ordre d’achat par le client. C’est un moteur de passation de commande qui ne coûte pas cher : enveloppe T…
  • Le délai de livraison : en 24h, si retard le produit est offert ou semi offert. Le risque est l’abus ni mesurable, ni acceptable
  • L’installation gratuite : le support matériel nécessite un lancement et un financement
  • La formation : elle englobe toutes les actions qui sont destinées au personnel qui utilise le matériel vendu. Par exemple : L’Oréal Professionnel s’engage à former l’ensemble des coiffeurs qui utilisent la gamme.
  • Le conseil : il peut consister à la mise à disposition d’informations ou de banques de données, des interventions d’assistance. Ces services peuvent être facturés.
Différenciation par les services

Différenciation par les services

Pour aller plus loin sur la différenciation par les services :

2 Responses to La différenciation par les services

  1. […] Différenciation par le service […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *