Un emailing efficace en 6 points c’est facile en suivant les instructions ci dessous :

emailing efficace

emailing efficace

1 Cibler et personnaliser son emailing

Pour réussir un mailing, une entreprise doit avant tout connaître ses propres clients.  Un fichier complet et à jour est donc indispensable.  « Plus un courrier est personnalisé, plus il a de chances d’intéresser ».  Pour une bonne personnalisation, il est impératif d’entretenir son fichier clients. Une erreur de civilité ou une faute d’orthographe peuvent faire perdre des clients. De plus, revaloriser son fichier permet de limiter le nombre de courriers retournés par la Poste dits NPAI.

2 Soigner la forme du emailing pour augmenter son efficacité

Petite lettre ou long courrier ? La réponse dépend de la cible visée par le message. Ainsi, une longue argumentation peut séduire une clientèle très ciblée et se présenter comme une véritable valeur ajoutée. Mais, quelle que soit sa taille, le mailing doit présenter un contenu clair, simple et efficace. Pour cela, il est important de privilégier les phrases courtes et de bannir le vocabulaire technique afin d’avoir un emailing efficace.

Captez l’attention de votre interlocuteur en lui parlant d’avantage de lui même plutôt que de votre entreprise. Le message « L’hiver arrive, vous avez besoin d’une nouvelle garde-robe ! » est plus percutant que « Nous avons créé une nouvelle collection automne-hiver ».

3 Bien choisir son message

Entre un message qui avertit de l’ouverture d’un nouveau point de vente et un courrier offrant 10% de réduction dans ce nouveau point de vente, il est facile d’imaginer celui qui a le plus de succès. Un constat qui n’interdit pas d’avoir recours au mailing informatif, à conditions qu’il mette en exergue un avantage procuré au client :

« vous payez trop d’impôts, notre solution de défiscalisation est faite pour vous ». Préciser les garanties existantes, comme « remboursement garanti », peut également relancer l’intérêt du lecteur. Mais attention à ne pas inventer une promesse impossible à tenir.

4 Programmer son emailing efficace au moment opportun

Certaines dates s’avèrent plus propices que d’autres pour effectuer une opération  de mailing : la rentrée scolaire, la saint valentin, Noël…

L’important est d’envoyer son message le plus près possible des dates auxquelles on fait référence pour qu’il soit le plus efficace possible, soit 8 à 10 jours au maximum. Sinon, on prend le risque que le message soit oublié ou que d’autres concurrents envoient le leur entre-temps.

5 Tester le mailing à petite échelle

Avant de déployer son mailing « grandeur nature », il est indispensable de le tester à petite échelle. Cela peut être une véritable économie. Si l’offre ne génère pas de retour sur investissement satisfaisant, il est ainsi possible de la rectifier pour le reste de la clientèle.

6 Mesurer l’impact de son mailing pour évaluer l’efficacité

Votre mailing a fait mouche ? Vous devez préparer à gérer un pic de vente. Inutile, par exemple, de prévoir l’envoi de 2000 courriers si l’entreprise ne se sent pas capable de gérer 200 appels supplémentaires ou d’envoyer 1000 courriers à des prospects espagnols si personne ne maîtrise la langue.

Tagged with:
 

3 Responses to Ecrire un emailing efficace

  1. J’ajouterai qu’il est également crucial de choisir un bon serveur d’envoi. Regardez surtout si les messages qu’il envoie arrivent dans le dossier « réception » et non pas « spam » car même si vous cibler bien et si votre message est bien rédigé, peu de gens le liront.

  2. […] Comment écrire un emailing efficace. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *